Les tanins

Si vous ne savez ce qu'est le tanin, pensez au pépin du raisin et croquez-le. Cette sensation est bien celle du tanin. On retrouve le tanin dans le pépin (d'aspect huileux se sont les polyphénols) mais aussi dans la peau, la rafle (partie végétale qui tient les raisins et parfois utilisée dans la fermentation) ou encore dans le bois de l'élevage (la force des tanins dépendront de la qualité du chêne, de sa provenance, de la chauffe du bois, mais également de sa condition). Bien entendu, la force des tanins peuvent varier en fonction des cépages. Le Pinot noir en est l'exemple type: il donne une robe claire donc peu tannique. La Syrah à l'inverse donne des vins avec une robe très foncée donc plus fortement tannique.

Les tanins se distinguent en 4 types :

  • Fermes : Ce sont des tanins nobles qui évolueront positivement au cours du vieillissement en s’assouplissant. Ils sont présents dans les vins de garde jeunes.
  • Secs : Ce sont des tanins rustiques manquant de finesse qui laissent une forte sensation d’astringence. Ce type de tanin ne s’améliore pas avec le vieillissement.
  • Verts : Ce sont des tanins peu astringents, à la sensation collante et souvent accompagnés d’amertume. Ces tanins sont le signe d’un manque de maturité du raisin.
  • Souples et fondus : Ce sont des tanins fortement polymérisés, offrant une faible sensation d’astringence. Ils apparaissent au cours du vieillissement et sont le signe d’un vin arrivé à son apogée.

Paiement
sécurisé
Expédition Personnalisation
des étiquettes
Commandes
sur-mesure