Des verres adaptés

On ne peut pas parler des vins sans parler des verres. Chaque type de vins mériterait son propre verre. En effet, la forme du verre a une influence considérable sur les perceptions sensorielles. Les verres avec une embouchure type entonnoir sont vraiment à proscrire. Sur ce type de verres, il est impossible d’aérer le vin sans en mettre partout et sans permettre au vin de s’oxygéner correctement.

On parle de verre à Bourgogne :

C’est un verre qui laisse bien le vin se détendre à sa base. Une embouchure plus resserré afin de concentrer les arômes du Pinot noir  ou du Chardonnay au nez. Attention tout de même à ne pas trop attendre pour déguster. Plus la surface de contact est grande plus le vin risque de s’oxygéner trop brutalement mais aussi il ya plus de risque pour que le vin se réchauffe et fasse ressortir le côté alcooleux du vin. 

Bourg

On parle de verre à Bordeaux :

C’est un verre plus étroit à sa base mais moins resserré à son ouverture. Les Bordeaux ont une tendance à s’ouvrir plus lentement. Les tanins demandent une certaine patience afin de gagner un peu en souplesse. Le fait que le verre soit moins resserré à son embouchure permet une bonne aération du vin.

Bordo

On parle de verre à Champagne :

A l’origine, le verre à Champagne était un verre à fort diamètre et une très large ouverture. Qui n’a pas vu les films des années 20 avec ces dames et leur verres évasées. L’anecdote dit que ce type de verre avait été moulé sur le sein de Marie-Antoinette. Je vous laisse méditer là-dessus. Ce type de verre avec une telle surface de contact laissait s’échapper trop rapidement les bulles et provoquait l’accélération du réchauffement du vin. Avec le temps, on c’est aperçu qu’il valait mieux un verre plus étriqué, bombé par son milieu et resserré par le haut. Un verre qui laisse la place à la vue des bulles qui remontent et de la collerette blanche faite par ces mêmes bulles.

 

Champ  

On parle de verre INAO :  

Le verre INAO (Institut National des Appellations d’Origine) a été crée en 1970 afin de normalisé les dégustations et remplace à bon escient le taste vin. Je dirais que c’est un verre sur lequel nous pouvons avoir une idée relativement précise. J’y appose tout de même mes limites tant dans l’oxygénation que la perception des arômes. C’est un verre ou je me sens à l’étroit comme bridé. 

inao

Les marques à retenir : Chef&Sommelier, Spiegelau, Riedel ! Pourquoi chercher plus loin alors que ces 3 marques sont le top du top. A choisir, je penche légèrement pour Chef&Sommelier tant pour la qualité des verres que pour des raisons esthétiques. 


Paiement
sécurisé
Expédition Personnalisation
des étiquettes
Commandes
sur-mesure